GF Piping Systems Urecon | Return to Home

Accueil | Possibilités de carrière | Contactez-nous |     

Applications Systems Heat Tracing Documents Learning Centre About URECON
 
 
null
 
 

Urecon | Celebrating 50 Years | 1969-2019

Câbles autorégulants et tuyaux préisolés en matière plastique

Il faut prendre des précautions lorsqu'on choisit un câble autorégulant qui doit être utilisé dans un caniveau sur un tuyau préisolé. L'espace d'air entourant le câble dans le caniveau n'est pas propice au transfert d'énergie et sa température d'opération s'en trouve plus élevée, ce qui engendre une réduction de la puissance disponible. La position du caniveau de traçage autour de la circonférence a aussi une grande influence sur la température d'opération du câble chauffant. Les fabricants de ce type de câbles doivent alors fournir les facteurs de correction de puissance à utiliser dans de tels cas.

Bien que les câbles autorégulants conviennent très bien au traçage électrique des tuyaux de procédé à haute température, il faut prendre des précautions lorsqu'on les utilise pour la protection contre le gel, surtout dans le cas des tuyaux en matière plastique. Certains de ces câbles autorégulants peuvent chauffer au-delà de la température de fusion des tuyaux en matière plastique. De plus, ces câbles ne cessent jamais complètement de chauffer, quelle que soit la température ambiante et, en I'absence de thermostat, ils consomment d'énormes quantités d'énergie en élevant la température à la limite du système, alors qu'une protection contre le gel suffit.

Comme la pression nominale des tuyaux en matière plastique est définie à 23 °C (73,4 °F), il faut utiliser un thermostat à double capteur qui a pour fonction première la commande du (des) câble(s), mais aussi la protection du tuyau en empêchant le(s) câble(s) d'atteindre une température trop élevée. Si on n'utilise pas de thermostat à double capteur, la tuyauterie en matière plastique peut s'échauffer au-delà de sa température nominale (ramollissement) et se rompre sous l'effet de la pression interne et de la résistance réduite de la paroi.

La longueur maximale des circuits de THERMOCÂBLE® est plus grande que celle de la plupart des câbles autorégulants car on utilise des conducteurs omnibus de calibre no. 12 AWG (sauf le C8-120-COJ), contrairement aux fils de calibre n 16 AWG utilisés sur la plupart des câbles autorégulants. Les conducteurs omnibus de plus gros calibre réduisent la chute de tension et permettent d'avoir des circuits plus longs, de même qu'ils diminuent la quantité de points d'alimentation électrique et de thermostats, d'où une réduction des coûts.

Avec le THERMOCÂBLE®, on peut calibrer les disjoncteurs de façon normale. Lorsqu'on utilise des câbles chauffants pour la protection contre le gel, les thermostats sont réglés juste au-dessus du point de congélation, habituellement à 3 °C (37,4 °F). À ces basses températures, les câbles autorégulants créent un appel de courant et on doit surdimensionner les disjoncteurs en conséquence, selon les recommandations techniques des fabricants de ces câbles. Dans de tels circuits, on doit surdimensionner tous les fils en fonction du courant d'appel au démarrage, même s'il ne dure que quelques minutes.